Une erreur est survenue dans ce gadget

mercredi 4 mai 2011

Journée mondiale de la liberté de la presse : l’Oussama-ritaine de l’information !

En ce lendemain de « Journée mondiale de la liberté de la presse », c’est la moindre des choses que de mettre en exergue la petite couronne que les anciens « copains d’avant » de l’ennemi public n°1 ont adressé (dans la grande tradition navale) à la famille Bin Laden !





Depuis hier en effet, on ne glose que de la (2ème ?)* mort d’Oussama… Après une zolie photo truquée (avec les pieds), on nous raconte qu’on a balancé le corps à la baille, puis enterré la dépouille dans les fonds marins… Tout ça pour éviter sois disant un effet mausolée… C’est dommage parce que la famille Bin Laden est n°1 du BTP dans les émirats alors ils auraient pu construire une chouette pyramide !

Ensuite, on nous explique qu’on l’a « abattu direct ! » par peur de représailles à l’occasion d’un procès retentissant : ben voyons (si je puis dire) ! Comme si Oussama n’avais rien à dire, notamment à propos de sa formation par la C.I.A. !
Alors on nous montre en boucle des poignées d’amerloques hurlant à qui mieux mieux que « Justice a été rendue » ! Curieuse interprétation du mot justice !
A ce compte là, on aurait dû pendre le fiston Bush lorsqu’il a avoué avoir menti sur l’Irak et pis aussi Clinton lorsqu’il a avoué s’être fait tailler une pipe ! Même chose en France : et paf le Chirac, paf le Pasqua, paf le Fabius, paf le Dumas… La liste est longue !
Alors, est-ce qu’on va rendre la justice « à l’Américaine » à Sarkozy concernant son implication dans l’affaire Karachi et l’assassinat des 19 employés de la DCN ? Tiens d’ailleurs, n’avait-il pas accusé Al qaïda d’être l’auteur de « l’odieux attentat » à l’époque ?

En attendant, on profite de l’occase pour nous remettre une « couche sécuritaire » sous prétexte que « les islamistes » vont pas être content et vont chercher à nous mettre « des bâtons dans les trous » comme disait Coluche !
Bah tiens : avec « Guéant vert », on va être servi ! Je vous l’dis moi : « Depuis le temps qu’on marche comme des canards, on va finir par marcher au pas de l’oie ! »

Bon, pendant qu’on clavarde et qu’on polémique (victor) sur le « vilain de service », on ne cause plus de « notre colonie » ivoirienne où l’ordre est bien entendu rétabli ! On ne cause pas non plus de « notre guerre coloniale » menée en Libye…
Alors j’ai décidé de vous diffuser le dossier rédigé par Michel Collon, journaliste d’investig’action dont j’ai déjà chanté les louanges sur ce blog. J’ai complété ses propos par ceux d’un géopolitologue italien, Manlio Dinucci, récemment publié sur Voltaire.org, site « interdit de séjours » en France : on se demande bien pourquoi… Alors, rendez-vous dans la colonne de droite (euphémisme ?) à la rubrique « LES DOSSIERS RENIFLEURS » ou bien en cliquant directement ICI !


Le Renifleur

* La "Une" du Figaro du 31 octobre 2001

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire