Une erreur est survenue dans ce gadget

mercredi 2 mars 2011

Lucien Ginsburg et Georges Bernier... in memoriam


Bon, tout le monde y va en ce moment de sa nécro sur Gainsbourg et patati et patata : moi ça me gonfle les narines ! J’aime bien Gainsbourg mais là, j'ai le nez bouché : tu parles d’un anniversaire !

 Gainsbarre : y’en a marre !
 
Surtout marre des soirées à la con ou toute la merde du showbiz viens pousser la rime gainsbourienne dans ma téloche et donne du « Je l’ai pas connu pasque j’était gniard voire pas né... » tout en cachetonnant sévère… On n’évite pas non plus l’incontournable anthologie avec les titres exclusifs sois disant jamais enregistrés mais dont on diffuse les scopitones (France 3 avant-hier) : on nous prend vraiment pour des cons ! Bon, vous me direz lui il s’en fout : il est mort ! C’est vrai… Alors j’ai décidé de renifler un autre cadavre : celui de Georges Bernier, plus connu sous le pseudo du Professeur Choron !

Choron : il fleure bon !

 
J’avais en souvenir que lui et Gainsbarre s’étaient fendus la poire à la grande période d’Hara Kiri. En reniflant ici et là, je suis donc tombé nez à nez sur un remarquable site sur Choron. 

Hubert est un véritable anthologiste du personnage et plus encore. Il a passé des années à rassembler tout ce qui touche à l’enseignant subversif au gré de ses pérégrinations. Il a eu la bonne idée de mettre en ligne une partie de ses trouvailles et cela donne un site bien foutu et quasi complet sur le « parachutiste, ancien de l'Indo au grade d’enculeur de sergent » !
C’est sur ce site que j’ai trouvé les photos qui illustrent ce propos : vous n’êtes pas près de les voir dans votre téloche !

Bien à vous tous et toutes ;)



















http://www.harakiri-choron.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire