Une erreur est survenue dans ce gadget

jeudi 24 février 2011

ANALYSE POLITICIENNE 2011 suite




Je n’ai pas pu m’empêcher de vous diffuser cette tirade Gabinesque écrite par Audiard en 1960. Réalisé par Henri Verneuil, « Le président » prend tout son sens aujourd’hui, à l’heure où les Usuriers et les Épiciers ont pris le véritable pouvoir.  
Une chouette époque où le Politique est relégué aux rôles de Gendarmes pour mater l’insoumis et de VRP multicartes pour vendre de l’espoir aux autres… N’hésitez pas à diffuser le plus largement possible cet extrait instructif sortie en salle... Il a maintenant 50 ans !















Mais revenons à nos élections locales qui ne passionnent personne comme chacun le sait !
Un webnaute me signale par mp que la réforme des collectivités territoriales devenue baladurienne au fil du temps, implique la disparition prochaine des conseillers généraux et régionaux au profit d’une « nouvelle race » de « Super Elu » : le « Conseiller Territorial »1.

Quant l’édile s’automutile…

J’avais déjà reniflé quelques effluves sur le sujet lorsque l’Assemblée Nationale avait éternué une partie des textes l’année dernière2. Le Sénat s’est proprement mouché sur le projet en le reléguant au fond de sa poche (sous un mouchoir comme il convient)3 Résultat : l’Assemblée a extirpé d’autorité le glaviot 4 et a accouché en « grosse Commission de WC » d’une « loi du 16 décembre 2010 »5 amputé d’un bon nombre de dispositions avec pléthore d’amendements divers (et avariés)6. Il est vrai que les zolis textes de la réforme en question ont suscités de belles engueulades à droite (elle en a marre)7, au centre (il se sent trahis)8 comme à gauche (elle espère toujours)9.

On ne peut pas dire que « La Presse » si friande de « Bête en cours » (sujet people = dopage d’audience) ne se soit étalée sur ces débats parlementaires. Certes, l’affaire de la vieille Bét’ (juridiquement réfugiée chez Juppé depuis) a coûté un Woerth (aujourd’hui en cavale)10 au Gouvernement… Mais un Woerth de perdu, c’est dix Dord11 de retrouvé !
Pendant ce temps là, on s’étripait sur les bancs pour savoir comment supprimer l’honnête boulot de proximité de son confrère cumulard… A l’Élysée, on a une autre méthode : on s’auto augmente de deux fois et demi quand on arrive et on jette la tête du « sympathique comptable » de service en pâture aux gueux pour le plus grand bien de la paix sociale12 !

Une grippe prometteuse d’éternuements de tous poils !

Il y a aujourd’hui environ 6000 conseillers généraux et régionaux. Le nombre de ses élus sera divisé par deux, soit 3000 conseillers territoriaux : Ça ne va pas se faire sans grincements de dents… Ni pincements de nez !
L’année prévue pour la mise en place de la réforme est 2014 : d’ici là, il peut s’en passer des grippes et des pas mûres…
Le mode d’élection reste encore à déterminer : je propose la courte paille (les cocaïnomanes de Neuilly 13 seront autorisés à se la mettre dans le nez).

La loi du 16 décembre concerne le deuxième volet de la réforme. La question des compétences, de la répartition territoriale et surtout du mode d’élection seront définis dans les troisième et quatrième volets prévu pour être reniflés… Cette année ! Mais ce n’est pas sûr même si c’est écrit dans le mouchoir de nos parlementaires !

Bon, toutes narines dehors, le gotha attend de voir comment vont se passer les éternuements du mois de mars et comment les « marsiens » vont se moucher dans les urnes pour expectorer leurs Barons locaux (qui ne feront en principe qu’un demi mandat). Pas d’inquiétudes à avoir car suivant la dernière enquête du CEVIPOF (le Chien) : le peuple s’en fout...14  Mais n’a surtout aucune mémoire en politique : normal, on fait tout ce qu’il faut pour l’abrutir !15


Le ReniFleur

Pour renifler +

1 : C’est quoi un Conseiller Territorial ?

2 : Plusieurs articles sur les débats.

3 : Le Sénat se mouche.

4 : L’Assemblée récupère le glaviot.

5 : Le texte officiel, imbitable et soporifique comme il se doit.

6 : Le sommaire digestif du Député de base.

7 : Voix dissonante à l’UMP (sans doute rapidement rappelée à l’ordre).

8 : Les centristes sont responsables des promesses de l’UMP auxquelles ils croient !

9 : Le PS est contre mais risque de garder la réforme en cas de victoire !?

10 : Woerth à cheval !

11 : Dord, à Aix-les-Bains, les programmes immobiliers poussent comme des champignons sauf un (parce qu’il le vaut bien) !

12 : Une augmentation au mérite !

13 : Ca sniffe dur chez les puissants !

14 : Les français votent moins : c’est la faute à pas de chance !

15 : Débat sur l’étrange lucarne qui rend con !

2 commentaires:

  1. Monsieur,

    Ce que vous dites est scandaleux !
    Vous vous faites une piètre opignon de la chose publique que vous ne connaissez pas !
    Bien des élus se battent sur le terrain pour fournir de l'emploi aux citoyens. Alors arrêter de critiquer le gouvernement qui fait tout son possible pour sortir e pays de la crise !

    RépondreSupprimer
  2. Monsieur ou Madame l'Anonyme,
    "Ce que vous dites est scandaleux !"
    Prouvez-moi le contraire ! Je dirai plutôt une série de scandales...
    "Vous vous faites une piètre opignon de la chose publique que vous ne connaissez pas !"
    Tout d'abord, on nez-crie pas "opignon" comme les oignons. Ensuite on ne parle pas de "chose" publique mais de "sphère" publique.
    " Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement. Et les mots pour le dire arrivent aisément" Boileau.
    "Que vous ne connaissez pas"
    Mieux que vous en attendant :)
    "Bien des élus se battent..."
    Depuis 1974 avec le remarquable résultat que tout le monde connait !
    "Alors arrêter de critiquer le gouvernement"
    Je ne le critique pas, je le moque, nuance :)
    "qui fait tout son possible pour sortir e pays de la crise"
    Alors soit vous êtes banquier et avez récupéré une poignée de milliards... Soit vous avez une boite à formations bidons et espérez récupérer quelques uns des 500 millions promis par Le Président lors de sa dernière prestation télévisée :)
    Bien cordialement :)

    Le renifleur

    RépondreSupprimer